Chantal Toussaint

Assise à ma table d'atelier,

Je parcours des yeux l'horizon.

Une montagne, et puis une montagne, et puis au loin une colline verte et veloutée.

De la brume qui coule le long du pré pour dévaler vers le lac.

Un paysage qui change d'heure en heure, bleuté, puis doré, puis cramoisi.

 

Immobile, je voyage.

J'imagine des horizons miniatures en porcelaine colorée. Comme de minuscules décors de théâtre.

 

Pour que l'évocation devienne contemplation..